DzActiviste.info Publié le sam 12 Oct 2013

VICE-MINISTRE DE LA DÉFENSE NATIONALE. Les nombreuses «précautions» de Bouteflika

Partager

LES ATTRIBUTIONS DU VICE-MINISTRE DE LA DÉFENSE NATIONALE FIXÉES PAR DÉCRET

Le Soir d’Algérie, 10 octobre 2013

Abdelaziz Bouteflika a signé, le 16 septembre dernier, le décret présidentiel «fixant les missions et attributions du vice-ministre de la Défense nationale», la nouvelle fonction que cumule, depuis le 11 septembre, le chef d’état-major, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah. Ce décret est publié au Journal officiel du 22 septembre 2013.

Kamel Amarni – Alger (Le Soir)

gaid salahLequel décret fait de Gaïd Salah le patron exclusif du ministère de la Défense nationale lui qui, jusqu’au dernier remaniement ministériel du 11 septembre, partageait, en quelque sorte, des prérogatives avec le général-major Abdelmalek Guenaïzia qui exerçait la fonction de ministre délégué. Mais si Gaïd Salah récupère les prérogatives et missions de Guenaïzia, cumulant ainsi les fonctions strictement militaires à travers sa conduite de l’état-major avec celles, d’ordre civil, à travers sa promotion au rang de ministre délégué, donc membre du gouvernement, cela n’en fait pas pour autant le véritable patron de l’armée. En tout cas, pas tout à fait !

Le décret présidentiel est en fait confectionné de manière à affirmer l’écrasante domination du «ministre de la Défense nationale», de Bouteflika donc. Se déclinant en sept articles, ce décret ne laisse rien au hasard. Dès son deuxième article, il stipule expressément que «le vice-ministre assiste le ministre de la Défense nationale.

Il exerce, par délégation, sous son contrôle et autorité, les attributions que lui confie celui-ci et lui rend compte de ses activités».
Bouteflika, qui s’est toujours «méfié» de l’armée, laisse transparaître, à travers ce décret, ce souci permanent de toujours veiller au grain, surtout s’agissant de l’institution la plus importante du pays. Une institution qui fait et défait tout pouvoir en Algérie depuis toujours.

Même Gaïd Salah n’échappe pas à la méfiance du locataire d’El-Mouradia même si, depuis 2004, il est son homme de confiance exclusif parmi tout le commandement de l’armée.

Bouteflika lui concède, certes, quelques attributions importantes comme celle d’avoir «délégation de signature pour l’ensemble des actes et décisions, y compris les arrêtés». L’ombre de Bouteflika plane cependant sur chacune des attributions accordées. L’on peut citer, à titre d’exemple, la très sensible opération des désignations aux fonctions supérieures.

«Il (le vice-ministre, ndlr) centralise les propositions de désignations aux fonctions en emplois supérieurs, formulées par l’ensemble des organes et structures du ministère de la Défense nationale et les soumet à l’approbation du ministre de la Défense nationale».

De même, «il officialise, après approbation du ministre de la Défense nationale, les plans de recrutement, d’incorporation et de formation». Mais aussi, «il conduit la définition des axes de la politique de coopération militaire et des relations extérieures, l’anime et veille à sa mise en œuvre, après approbation du ministre de la Défense nationale».

Autant de «précautions» mais pas seulement. Pour mieux verrouiller le tout, le décret octroie un rôle prépondérant au secrétariat général du ministère.

L’article 5 dudit décret l’affirme expressément : «Pour la conduite de ses missions et attributions, le vice-ministre est assisté par le secrétariat général du ministère de la Défense nationale.»
Une évidence, le «rappel» ainsi précisé du rôle du secrétariat général du MDN est tout sauf fortuit : Gaïd Salah doit «travailler» avec le secrétariat général qui, certainement, rendra compte de tout à la présidence.

K. A.


Nombre de lectures: 2075 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 1 Comments
Participer à la discussion
  1. messaoudene dit :

    BONJOUR
    DANS LES PAYS ARABES LES PRÉSIDENT VEULENT RESTE A VIE CAR SES PERSONNES NE CROIE pas QU’UN JOUR ILS DOIVEZ LAISSER LA PLACE AUX AUTRES

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>