DzActiviste.info Publié le mar 20 Mar 2012

Violents affrontements à Beni Messous, sur les hauteurs d’Alger

Partager

Les forces de sécurité absentes

De violents affrontements ont éclaté entre des habitants de plusieurs quartiers de Beni Messous, sur les hauteurs d’Alger, dans la soirée de ce lundi 19 mars, a constaté sur place un journaliste de TSA. La ville s’est vite transformée en champ de bataille. Les manifestants ont utilisés des objets hétéroclites et brûlé des pneumatiques pour couper les routes. Des vitrines de magasins ont été détruites, selon la même source.
Les affrontements ont commencé vers 20 h entre d’anciens habitants de Haï Chmiaâ, Aïn Fran et Draâ et de nouveaux résidents originaires de la cité Djenane Hassan, de Bab El Oued. À l’origine, l’agression à l’arme blanche de deux jeunes des anciens quartiers, par des relogés, il y a trois jours. Ce qui a provoqué la colère des habitants des quartiers où résident les deux jeunes agressés.

Les affrontements se poursuivaient toujours en fin de soirée et se sont propagés vers le centre‑ville de Beni Messous, en l’absence des forces de sécurité, qui ne sont pas intervenues. Malgré les appels des citoyens et la détérioration de la situation sécuritaire, la police est restée étrangement absente.

En novembre dernier, des affrontements avaient opposé les anciens et les nouveaux habitants de Beni Messous. Les opérations de relogement effectuées ces derniers mois par la wilaya d’Alger n’ont pas pris en compte le risque d’affrontements entre les relogés et les anciens habitants des quartiers.

Mohamed Benamar
TSA 20 03 2012


Nombre de lectures: 624 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>