DzActiviste.info Publié le dim 27 Mai 2012

Ya l’Wali, les maires ne s’intéressent pas à leurs écoles, dites-vous ???

Partager

Les maires ne s’intéressent pas à leurs écoles

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.05.12 | 10h00 2 réactions 

Etrange comportement des présidents d’APC de la wilaya de Tipasa qui affichent leur incapacité à utiliser intelligemment les fonds alloués par l’Etat dans le cadre de la solidarité nationale.

19 communes qui relèvent des daïras de Damous, Gouraya, Hadjout, Ahmeur El Aïn, Cherchell, Bou Ismaïl avaient bénéficié de 89 projets TUP-HIMO, selon leur demande, pour effectuer des travaux dans le secteur des forêts, de l’hydraulique, de l’éducation et des routes.
L’enveloppe allouée à cet effet s’élève à 35 millions de dinars, une somme énorme qui permet d’entamer des travaux de réfection, de réparation et d’aménagement qui atténueront des tensions et des problèmes dans certains cas, notamment en zones rurales et dans les quartiers populaires à forte densité, d’autant plus que des budgets considérables sont investis par les autres secteurs d’activité. Chaque partie essaye de se justifier et trouver un bouc émissaire, responsable de cette situation.

Or, le chef de l’exécutif de la wilaya de Tipasa, Mostefa Layadi, n’a pas manqué de faire des remarques aux gestionnaires locaux de ces communes, en constant qu’un seul projet du TUP-HIMO a été signalé dans une école primaire à Beni Mileuk. Il a demandé aux P/APC d’être plus pertinents dans le choix de leurs projets.Les établissements scolaires du cycle primaire n’ont-ils pas besoin de menus travaux pour les rendre plus agréables et plus accueillants aux élèves qui les fréquentent ? L’autre fait marquant lors de la cession de l’APW, c’est incontestablement l’intransigeance du wali affichée à l’égard de ceux qui viennent passer leurs vacances estivales dans les classes des écoles, sans se soucier de la préservation de l’état des établissements scolaires qui doivent être prêts pour accueillir les élèves à la rentrée scolaire.«Il faut me faire payer ces gens-là. Les écoliers doivent étudier dans des classes propres lors de la prochaine rentrée scolaire», conclut-il. 

Source ELWATAN par M’hamed Houaoura

VOS RÉACTIONS 2
hadjouti   le 27.05.12 | 13h25
 les établissements publics à Hadjout

le lien vidéo qui accompagne mon précédent commentaire corrigé ici:http://www.youtube.com/watch?v=TAcwzeg_pzA
Merci

hadjouti   le 27.05.12 | 13h17
 UN MAIRE MAIS PAS ÉLU….

Avant de mettre en cause les maires, le cas de la ville de Hadjout est édifiant,…En effet après le décès accidentel de son maire élu Amar Daoud en l’occurrence (Allah yarahmou), l’intérim est à ce jour assuré par Mazouni Yacine (???)…LA QUESTION ESSENTIELLE QUI SE POSE ; est-ce que les maires ont les coudes franches dans la gestion des affaires de leurs communes respectives ??? La présente réalité démontre le contraire, le cas de HADJOUT est claire la ville n’est pas dirigé par les membres de l’APC mais par des “INJONCTIONS” du chef de la daïra pour reprendre son expression d’après ce dernier HADJOUT est vide de ses hommes (???)…Restons sur le sujet les écoles à HADJOUT pour cela merci d’approuver ce commentaire qui conduira les lecteurs de notre quotidien ELWATAN vers la réalité amère vécu des écoles de notre ville HADJOUT sur:http://dzactiviste.info/s-o-s-ecoles-de-hadjout/ et par vidéohttp://youtu.be/TAcwzeg_pzA…

LE CHEF DE LA DAÏRA manoeuvre la dépossession d’un patrimoine immobilier privé d’un citoyen “émigré” d’en faire une annexe de la daïra au motif un siège de passeport biométrique (???) pourquoi il n’utilise pas l’ancien tribunal délabré à l’abondon, pourquoi les bien de l’état sont-il dans un état lamentable voir la vidéo…Merci de Publier !!

Une description d’une vidéo mise en ligne sur youtube a attiré mon attention dont voici le texte je cite:

Voici dans quel état sont les édifices publiques dans la ville de Hadjout ex Marengo.
Toutes ses bâtisses sont laissées à l’abandon pour éventuellement en rebâtir d’autres et sucrer le gâteau au passage. Sans aucun scrupule, on s’attaque même aux établissements scolaires, quelle honte. Il faut dire que les dirigeants de ce bled n’ont pas un brin d’amour pour cette ville, aucun attachement de quel ordre que ce soit.
YA RAB KHOUDH EL HAK WA KOUNEK ALA EL DALIMINES. amine ya rab el aalamine.


Nombre de lectures: 399 Views
Embed This