DzActiviste.info Publié le mer 3 Oct 2012

Yacine ZAID, l’homme par qui le scandale arrive

Partager

In JCA

By admin On 3 oct, 2012

Par Ghalem BOUHA

Yacine ne s’immole pas devant l’injustice d’un flic, il râle, il gueule, il provoque car il sait que devant lui ne se dresse pas seulement un pauvre bougre habillé en policier mais la politique d’un régime autoritaire, répressif  et injuste. Yacine nargue la dictature en la dénonçant ouvertement en nommant les responsables par leurs noms.

Les coyotes de tortionnaires qui ont battu ZAID ne savaient pas que par leur acte, ils allaient mettre à l’eau plusieurs mois et années d’efforts de politique extérieure de leurs patrons car  l’affaire prend une dimension internationale.

D’abord, Yacine Zaid est représentant syndical de l’international des travailleurs de l’alimentaire, il est aussi membre de la LADDH, du SNAPAP, de FRONTIERS LINE ainsi que d’autres organisations, il est ami avec tous les militants enfin il est de tous les combats.

Sitôt incarcéré, sitôt les communiqués fusent de partout, en anglais, en espagnols, en français et en arabe ; des manifestations éclatent à Ouargla, à Laghouat et bientôt à Oran, Alger et en Kabylie.

La presse du monde entier, même le Washington Post, rapporte les faits, des rassemblements s’organisent devant les ambassades et ce n’est qu’un début.

Si Yacine suscite tant de passions c’est parce qu’il s’est toujours battu en groupe, dans des collectifs et des syndicats, il sait que le combat individuel ne mène à rien et que le pouvoir peut te broyer mais si tu milites en collectif tu es protégé.

Même si Yacine signe « syndicaliste autonome » il a toujours privilégié le travail en commun.

Zaid vient de se marier, la prison est son voyage de noces mais par son sacrifice, il réveille les jeunes de toute l’Algérie et rappelle à toutes les capitales occidentales que les reformes de Bouteflika n’étaient qu’un leurre  et que les lois organiques votées par l’ancienne assemblée nationale sont liberticides et plus régressives.

Enfin, Yacine a été battu et incarcéré à Hassi Messaoud région pétrolière , c’est tout un symbole ! Cette région est mieux gardée et surveillée que la Mecque. C’est un immense courage que de protester dans le cœur du trésor de la dictature.

Hassi Messaoud, pas touche !


Nombre de lectures: 305 Views
Embed This