DzActiviste.info Publié le lun 7 Oct 2013

Zéro octobre et un bras d’honneur

Partager

Par Kamel Daoud

kamel_daoudFinalement, le bilan. Qu’est-ce qu’on a obtenu depuis le discours de Bouteflika un avril 2011 lorsqu’il s’est senti coincé come les autres présidents « arabes », lui et le régime employeur ? Pas de télés libres. Pas de primauté de l’économie sur l’injonction chez l’ANEP. Pas de droit de marcher à Alger ni même dans les autres villes, sauf à tourner en rond. Pas de démonopolisation de l’UGTA devenu une triade avec un parrain à sa tête. On n’a pas obtenu une vie partisane réelle correspondant aux aspirations des classes sociales. On n’est pas plus libre, ni plus heureux, ni plus impliqué dans la gestion de nos terres, ni admis au Pouvoir, aux hauts postes et à la régence. Les juges ne sont pas plus libres qu’avant la fuite de Benali de chez notre voisin. Les islamistes continuent d’avancer dans les têtes et par les vêtements. Le DRS n’a pas été démantelé mais seulement lifté et seulement parce que Bouteflika s’en est senti gêné. On n’a pas obtenu le droit de regard sur le bulletin de santé du président du moment comme l’a obtenu Laurent Fabius. On n’a pas le droit de regard sur l’argent affolant des caisses (CNAS, chômage, FNPOSetc.) que contrôle l’UGTA et qu’il ponctionne sur nos salaires, on ne sait pas qui fait quoi dans la cession des biens de l’Etat et des assiettes foncières et des entreprises en faillite ; on ne sait rien de rien sur les enquêtes sur la corruption sauf ce que disent les cafés. On continue d’arrêter avec voitures banalisées, on use des polices au-delà de ce que permet la loi et l’obligation de la justice ; il y a encore des endroits qui ne nous appartiennent pas malgré la décolonisation. Au bilan aussi, la génération 54 ne veut pas partir, les meilleurs emplois du régime sont pour les plus de 80 ans ; Belkhadem, malgré sa mise à la retraite, bénéficie encore de l’escorte officielle, des voitures de services, des gardes du corps et du statut de VIP. Au bilan aussi, Saadani, le nouveau manager de la vieille garde peut encore arriver à Oran en VIP, passer par le salon d’honneur et être escorté par des motards de la police alors qu’il n’est qu’un chef de parti comme les autres partis, du moins sur papier. D’autres députés ont leurs gamins dans nos ambassades, on n’est élu mais désigné ou souscripteur pour un poste au Sénat, les cancéreux souffrent énormément s’ils ne sont pas présidents de république. On n’a pas accès à internet comme les autres pays développés et on n’a pas la 3G et on n’a pas des compagnies aériennes propres et polies. On a encore des pénuries d’essence et de vérité et de réconciliation réelle.

Depuis le discours de 2011, l’Algérie a gagné de ne pas avoir été balayée mais on est resté sur place. On n’a pas avancé vers le mieux et tout est mensonge depuis le début. Le régime a hésité, a vacillé, est tombé sur un genou, a eu peur mais a su acheter, payer et gagner du temps et, à la fin, il a gagné le reste. Il est désormais solide. Même assis sur une chaise roulante avec un bras et une ENTV, il est plus solide et plus sain et en meilleure santé que le bon peuple théorique. Rien n’a donc changé depuis le discours de Bouteflika en avril 2011 sauf sa façon de parler en murmurant. Rien n’a changé. Ni depuis le 5 octobre 88, ni depuis l’indépendance. Le bonhomme a même aujourd’hui l’audace de pouvoir interdire des réunions d’opposants et de se présenter pour un 4ème mandat dans un monde « arabe » qui vomit la formule. Pourquoi ? Parce que le pétrole va bien, le peuple a peur, les élites sont isolées ou fatalistes ou futiles ou surveillées et harcelées ; le parti unique a bonne presse et l’occident se méfie des changements chez nous et préfère nos dictatures à nos agitations d’accouchement de l’avenir. Rien n’a changé. Zéro dinars mais à coups de milliards. On est tous plus riches, mais sans sel et sans rêves et sans enthousiasmes.


Nombre de lectures: 836 Views
Embed This

Commentaire



Laisser un commentaire

Displaying 2 Comments
Participer à la discussion

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>